Contre vents et marées

04 mai 2012

On lâche rien encore et toujours !


Hk & Les Saltimbanks - "On lâche rien"

Posté par aurederochefort à 10:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]


On lâche rien !!!!!


RIDAN - Ah Les Salauds ! (LE CLIP QUI DÉRANGE)

Posté par aurederochefort à 10:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 octobre 2011

Mon homme

Jusqu'à maintenant j'ai très peu parlé de mon homme.... Mais cet article, écrit par Christophe alias Mimi, m'a touchée.

Notre amour dure depuis plus de 15 ans avec des hauts et des bas (comme tout le monde...). Je t'aime mon amour.

PS : Merci à Zeboude pour ses messages. (Oui tu es ma copine chouchoute !!!)

2ème PS : La photo ne le met pas très en valeur mais de plus belles viendront.....

Marathon de Berlin

 
Histoire d’une déception
Avec cette poignée de grammes qui le fait passer sous la barre des 50 kilos, Hamid Belhaj, athlète Brooks, Champion de France vétéran de marathon et recordman des 20km sur route en 1h00’09, semble aussi frêle que les colonnes de la porte de Brandebourg sont imposantes.
Ce marathon de Berlin 2011, il le prépare depuis 2 ans avec, au bout de cette dernière ligne droite qui brûle les jambes et les poumons de tout marathonien, le rêve d’une vie de coureur, les Jeux Olympiques de Londres. Les temps imposés, 2h10mn00, ne sont pas de tout repos, mais qu’importe, Hamid est prêt, il n’en peut plus : « je sens que je suis au bord de la rupture, je n’aurais pas pu encaisser une semaine de plus d’entraînement, c’est de la folie ce que je me suis envoyé… 215 bornes par semaine en moyenne » m ‘avoue-t-il.
Ses bras peinent à ouvrir la porte massive de la chambre d’hôtel tandis que sa tête est ailleurs, probablement déjà au bord de la Tamise… Il a tout donné, il est vidé mais sa tronche est gonflée à bloc, comme ses quadriceps et tout son corps    dont la peau transparente laisse entrevoir les muscles et tendons assoiffés de victoire.
2 jours plus tôt, lorsque nous partageons un dîner bien arrosé dans une taverne berlinoise avec le staff Brooks Europe, tous s’étonnent de la voir dévorer 300 grammes de viande rouge saignante et un demi kilo de purée maison qui baigne dans un jus bien gras : « on s’en fout, le boulot est fait, la graisse n’a pas d’emprise sur moi, elle n’a rien pour s’accrocher, elle ne fait que glisser, ne vous inquiétez pas… » sourit-il. Hamid a l’appétit d’un vainqueur.
Le sommeil, d’une lourdeur implacable, l’assomme qu’il vient à peine de poser sa tête sur l’oreiller : « tu peux faire péter un feu d’artifice dans la chambre, je ne me réveillerai pas… »
A 5 heures pétantes, les chants corses, qui lui rappellent ceux de son bled perdu au milieu du désert marocain, résonnent dans la chambre et, en une fraction de seconde, il bondit du lit. Son dossard est épinglé depuis la veille et ses temps de passage coulent dans ses veines depuis des mois. Nul besoin de montre pour la course, rien qui ne vienne perturber ses sensations.
Il me semble si frêle qu’un simple bracelet le ferait pencher mais si fort dans sa tête, et dans ses jambes, qu’il pourrait faire tomber ce qui reste du mur berlinois orné de grafitis frôlant parfois.
Il est calme, serein, mais bouillonne de l’intérieur, comme un boxeur part au combat.
Le temps d’une accolade avec le mythe Haïlé, quelques minutes avant le coup de feu libérateur pour les plus de 45000 coureurs, et c’est parti, vite, très vite.
Je les croise au huitième puis court jusqu’au semi dans les rues de Berlin interdites à tout véhicule à moteur. Guebré est sous l’heure, Hamid passe en 1H04’50, dans les temps de sélection, 4mn après Haile et sa horde de lièvres. Je lui tends un fond de boisson énergétique qu’il absorbe en une fraction de seconde. Le gel attendra le 35ème, à mon avis trop tardivement, compte tenu du petit déjeuner frugal du matin…
Au 32ème, en l’espace de quelques mètres, il sent son rêve d’enfant s’envoler. Tandis que le roi Haïlé Guebre jette l’éponge au km 35, Hamid me lance, le temps de lui donner ce gel qui arrive bien trop tard : « tant pis, je ne comprends pas, ce n’est pas mon jour, mais je continue jusqu’à l’arrivée, je mouillerai le maillot Brooks jusque sous les portes, désolé… » Hamid a cette grandeur d’âme, il est déçu pour les autres avant de l’être pour lui.
A l’arrivée, malgré cette immense déception, il à la délicatesse de laisser passer la première femme, et en termine en 2h19, à 5mn de son meilleur chronomètre, et 9 minutes du temps requis pour Londres 2012.
Nous nous retrouvons sous les tentes où, l’espace d’une fraction de seconde, une larme qu’il contient rapidement tente de s’échapper.
« Je suis déçu, mais pas abattu… Ce n’est pas normal, mes jambes sont nickel alors que je devrais être par terre, en vrac… Ce n’est pas grave, je vais remettre ça à Dubai, en janvier prochain. Mon corps m’a laché au 32ème, il va comprendre sa douleur, je vais te le massacrer…» me lance-t-il. Mais après ces quelques minutes d’explosion, le temps est à l’analyse, et nous tombons rapidement d’accord sur le manque d’énergie évident lié à l’avant course (veille + petit déjeuner), mais aussi durant la course, associé à une préparation un peu courte.
Le lendemain, de retour au bureau, nous repartons pour une séance au vert, avec le staff Brooks, avec 5 fois 3 minutes à 18km/h… Hamid a retrouvé sourire, envie et motivation pour le prochain marathon.
« Berlin appartient au passé, c’est une grande course, elle m’a émerveillé et bien entendu déçu, je me dirige désormais vers Dubaï, ça c’est l’avenir… »
Se relever, toujours et encore, n’est-ce pas la qualité principale des sportifs ?

Publié par Brooks Running France à l'adresse 08:40

Posté par aurederochefort à 16:01 - Commentaires [3] - Permalien [#]

30 août 2011

Les p'tits surfeurs....

surf 012

surf 016

surf 018

C'est décidé l'an prochain, je m'y mets !

Posté par aurederochefort à 22:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 juillet 2011

ON L'A FAIT !!!!!

Après une fin d'année exténuante, un rangement de "psychopathe" (ça c'est mon collègue qui l'a dit) dans la classe, nous nous y sommes mis !!!

Nous, les novices des travaux, du marteau, nous l'avons fait....

ça c'est pour Cocotte (qui soit dit en passant est la seule à me laisser des commentaires...) : l'homme, le mien, s'est mis aux travaux avec la banane, pas de gros mots, mais alors un look : imaginez-le avec un casque et des lunettes de ski, monté sur un escabeau, la masse à la main. Il tape comme un sourd sur l'arche (car il s'agit bien de ça, nous l'avons enlevée). Et tout à coup, BOUM, tout tombe dans un nuage de poussière qui sort même dans la rue !!!!! Bref, cela a pris deux heures à tout casser mais c'est le reste le plus long : enlever les gravats (non, je passe les détails....)....

Donc, deux semaines dans la poussière (car il y a eu l'épisode ponçage) puis une semaine pour la peinture et VOILA !!!!!

100_2293100_2294100_2295

Bon, il reste encore des choses à faire : les plinthes, recouvrir les marques de l'arche et trouver des rideaux.... mais on est fiers !!!

Merci aux enfants qui ont été très cools pendant les deux semaines de poussière.

PS : les photos ne sont pas très bonnes mais j'ai pris le vieil appareil.

J'ai oublié de faire ma Valérie Damidot, avant / après

salon2_1100_2299

Posté par aurederochefort à 22:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]


29 mai 2011

Transhumance

IMG_2086IMG_2093IMG_2098IMG_2113IMG_2091IMG_2103

15 kilomètres à pied, ça use.... Et à un rythme d'enfer !

Heureusement qu'il y avait les calèches pour reposer les enfants de temps en temps !

Une très bonne expérience mais l'an prochain, les enfants prendront leurs vélos !

Nous avons découvert de très beaux paysages et surtout celui de l'arrivée :

IMG_2134

IMG_2123

Merci à l'association de la réserve Naturelle de La Massonne !!!!

IMG_2127IMG_2124

Noah s'est camouflé pour photographier les cigognes...

Posté par aurederochefort à 18:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

18 mai 2011

L'autre femme

L_autre_femme

"Elle sait aujourd'hui que ces mondes ne sont pas primitifs. Ils ne sont pas moins développés. Ils ne sont pas moins civilisés. Seulement, ils ne sont pas occidentaux. C'est seulement un autre monde que l'Occident."

Un roman découvert "par hasard" mais pas vraiment....

L'auteure est ma voisine "d'en face". En revenant d'acheter le pain, l'autre jour, elle m'a invité à sa séance de dédicace (je ne savais pas qu'elle écrivait).... J'ai acheté le livre par politesse mais une fois la première page lue, je n'ai plus lâché le bouquin.

Ce roman m'a beaucoup touchée et a certaines ressemblances avec ma propre histoire.....


 

Posté par aurederochefort à 13:06 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 avril 2011

Un air de.....

IMG_1852IMG_1903IMG_1874IMG_1870

Un air de vacances toute l'année, voilà ce que je me dis tous les jours !!!!

La mer est magnifique, les couleurs de la nature aussi....

Et mes enfants heureux dans les vagues....

Une jolie bouille de bébé s'est immiscée pendant les vacances, nous avons fait la connaissance de Jeanne (enfin !). C'est une petite fille adorable, tranquille, heureuse de voir tout ce petit monde autour d'elle.

Elle sera officiellement ma filleule dans moins de trois semaines et j'espère que je pourrai remplir mon rôle comme il faut....

Nell a eu quatre ans, elle est de plus en plus grande (c'est un peu normal me direz vous....) !

Il reste un peu moins d'une semaine de (vraies) vacances, maintenant, il va falloir réfléchir à la dernière ligne droite de l'année scolaire et ne pas trop se laisser haper par l'envie d'être sur la plage toute la journée...

 

 

 

Posté par aurederochefort à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mars 2011

IMG_1839

 

Des semaines que je n'ai pas mis le nez dans mon blog...

Beaucoup de travail dans le jardin (mais ça m'éclate !!!). Je suis un peu nulle mais j'adore regarder les bourgeons éclore, le muguet sortir de terre, le gazon pousser, etc..... J'ai planté pleins de trucs, sur le lot je vais bien réussir à avoir des fleurs !!!!

 

Posté par aurederochefort à 17:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 janvier 2011

Journée de m.....

Y a des jours comme ça où on ferait mieux soit de rester couchée (mais ce n'est pas mon genre) soit de faire comme prévu et arrêter de vouloir jouer à super maman...

Tout a commencé à 5h du mat : Nell débarque dans la chambre et s'installe entre nous deux (no comment),
6h du mat, Hamid se lève, il doit choper le train de 7h30 à la Rochelle, Nell ne s'est pas rendormie depuis tout à l'heure....
6h10 : je me lève. L'affreuse veut se lever avec moi, je bataille pour qu'elle reste au lit... bref, la journée commence bien !
7h20, je réveille les gars mais Noah est trempé (il a la grippe depuis 4 jours mais je pensais qu'il serait prêt à aller à l'école). Bon ! je vais restée à veiller le malade mais franchement, j'ai vraiment envie d'aller bosser (je sais, certains penseront que je suis folle, que je ferai mieux de profiter de cette journée à la maison avec mon fils, etc...)
7h45 j'appelle mon collègue pour le prévenir et qu'il appelle pour avoir un remplaçant (mes monstres vont s'en donner à cœur joie !- je parle de mes élèves-)
8h Noah dort, je passe à mon école pour déposer les cahiers que j'avais emmené à corriger puis direction celle des enfants pour déposer les deux qui ne sont pas malades.

Le début n'était pas terrible mais là, j'ai pris the décision qui va pourrir l'après-midi : je me dis "Nell est très fatiguée, je vais aller la chercher à 11h30, comme ça, elle mangera tranquille à la maison et pourra dormir, faire une bonne sieste pour se requinquer". Mais Que Nenni, Madame ne dort pas, Madame ne dort jamais, Madame est fatiguée et donc chia......
Elle se lève toutes les cinq minutes alors au bout d'une heure, je lui dis de nous rejoindre. Il n'est que 14h30. Entre-temps, j'ai essayé de faire travailler (un peu) Noah mais là aussi il faut batailler ! J'essaie moi aussi de bosser, de m'avancer mais ils ont décidé que ce n'était pas possible !
Bon, on va faire un jeu mais là c'est Noah qui pète les plombs, Waouhhh !!!!

16h30, on va chercher Hamza, fissa car RV chez le médecin à 16h45. J'ai encore une bonne idée : je propose à Hamza de rester à la maison tout seul au lieu de venir poireauter chez le doc, il accepte. Je le dépose et vais au RV avec les deux qui restent. Chez le toubib, ça va, 50 minutes de retard mais ils sont cools. J'ai quand même oublié mon portable à la maison, donc je ne peux pas appeler Hamza et inversement....

18h on peut rentrer à la maison mais il faudrait que j'aille faire des courses (y a plus rien dans le frigo), chercher les médocs, etc... Jusqu'ici tout va bien...
Mais en arrivant, oh surprise ! J'entends d'abord de l'eau qui coule :
- Hamza tu as oublié de fermer le robinet ?
- Non Maman.
Je m'approche de la source du bruit et là j'entends floc, floc, je marchais dans l'eau !!! Il y avait une inondation dans les toilettes du bas, le coin bureau (avec l'ordi), une partie du salon... J'appelle Hamid pour lui hurler que j'ai passé une journée de merde, qu''il y a une inondation dans le salon, que j'en ai ras le bol.... Et lui de te répondre très calmement : "mais elle vient d'où cette eau ?" J'en sais rien et puis j'ai pas envie de savoir !
Nous avons passé, avec les gars, 1 heure à éponger. Finalement plus de peur que de mal, l'ordi fonctionne, ce n'est pas le sani broyeur qui a pété (je redoutais ça).

19h15 je me sers un pineau, je commande des pizzas (il n'y a rien à manger), j'appelle un pote puis ma mère. Hamid rentre avec les pizzas. Là tu te dis, ça y est je vais décompresser, c'est fini...
Et bien non !!! Je savais bien qu'il fallait que j'aille faire des courses : Nell n'a plus de couches et là je me vois déjà en train de changer les draps cette nuit, de faire des machines demain. Oh non !!!!! J'ai donc confectionné une couche avec un lange et un slip de son frère, on verra bien !

Tout cela est peut-être un peu long mais je me sens mieux.

Ma conclusion : j'aurai mieux fait d'aller bosser, j'aurai mieux fait de laisser mon affreuse à l'école cette après-midi, j'aurai mieux fait de penser un peu à moi (mais là j'ai du boulot je crois).

Message spécial à P (que j'ai eue au téléphone ce matin, seul moment chouette de la journée) : mère au foyer c'est pas pour moi !!!!

Posté par aurederochefort à 21:35 - Commentaires [2] - Permalien [#]